Juste un au revoir…

 

Parce qu’elle me touchait, parce qu’elle était Belle dans le sens véritable du terme, parce qu’elle avait cette profondeur d’âme qui ne pouvait laisser indifférent, parce qu’elle était devenue au fils des ans, une « douce amie de route ». Je suis si triste aujourd’hui…

Dévoreuse de livres, j’ai découvert d’Anne Dufourmantelle il y a quelques années par le biais  de ses écrits sur la Mélancolie et les Rêves. Dans « Puissance de la Douceur« , ses mots sonnaient si justes ! A chaque fois que j’ouvrais un de ses ouvrages, il se dégageait une véritable Bienveillance, se dessinait comme un halo protecteur… On aurait dit qu’elle murmurait de sa douce voix, des mots délicats, parfaits, pour nous seuls…

Elle était psychanalyste et philosophe.

Je suis alors partie à la découverte de ses livres… Elle avait la parole juste. « La mélancolie est une forme d’impossible oubli (…) et nous ramène sans cesse à une origine perdue« .

C’est un peu comme si elle revenait régulièrement dans mon quotidien, sous forme de petits clins d’oeil. Je l’ai « retrouvé » alors qu’elle témoignait dans un ouvrage sur le deuil et que moi-même était en plein questionnement sur ce sujet : allais-je enfin sauter le pas et faire cette formation qui me tenait tant à coeur ?

Elle est décédée hier, à quelques kilomètres de mon « chez moi du Sud », sur une plage de Ramatuelle en voulant sauver de la noyade deux jeunes enfants…

Je garde pour moi ces quelques mots qui font comme un tendre écho : « On peut aussi sauver sa vie en écoutant ses rêves à temps » (Intelligence du Rêve).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire