Ronronner c’est tout bon !

Le nom de mon thérapeute personnel ? Monsieur Bonbon le Chat.

Depuis une quinzaine d’année, il est mon médicament, sans aucun effets secondaires, si ce n’est devenir de plus en plus addict ! Des heures à le papouiller, à lui grattouiller le ventre, à coller ma tête contre lui pour caler nos vibrations. C’est vrai qu’à lui seul il m’apaise et le seul fait de prendre le temps de le câliner me détend instantanément…. et on peut aussi lui raconter notre journée de M**** par exemple, lui confier qu’on n’en peut plus de la Samantha Fox du boulot etc. Bon en fait, il semblerait tout de même qu’un chat soit plutôt égoïste et ne ronronne que pour lui-même, pour son bien-être même s’il détecte tout de même notre stress, ouf.

Désormais nos petits rituels quotidiens ont un nom : la Ronronthérapie

Les caresses que je lui prodigue quotidiennement, avec amour et tout et tout et bien celles-ci libèrent des endorphines, vous savez les hormones de bonheur dont je ne cesse de vous parler et en résumé : tout le monde est trop content ! Tout viendrait des vibrations de ces adorables ronronnements. Ces même vibrations sonores, de basses fréquences sont également utilisées en médecine du sport pour réparer les muscles ou les os. Elles aident à la cicatrisation… « Si l’on analyse le spectre sonore d’un chat qui ronronne, on voit apparaître principalement des sons très graves, étagés sur des fréquences de 25 à 50 hertz, explique Jean-Yves Gauchet. Il s’agit de ‘basses’ bien connues des compositeurs de musique, qui permettent de provoquer des émotions. Donc une action directe du son sur un organisme. »

Ainsi nos petits câlins mignons, tous nos sens sont solliciter. La ronronthérapie aiderait à lutter contre les insomnies, les heureux propriétaires de chats seraient également moins touchés par les crises cardiaques, on dit même que ces ronronnements réduisent le jet-lag et amélioraient la mémoire des personnes âgées. Ses effets seraient proches de la méditation.

Alors, avant de vous jeter sur votre boite d’anti-dépresseurs, si vous alliez faire un gros câlin à Minouchet ? Vous n’avez pas de chat ? Partez à la découverte de ces Bars à Chats qui fleurissent un peu partout dans les villes… Et comme le disait très justement Colette « Le temps passé avec un chat n’est jamais perdu« …

Allez, je vous laisse, j’ai rendez-vous avec Monsieur Bonbon, on a des trucs à se dire et je crois qu’il s’impatiente 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire